mardi 1 janvier 2019

Les entrelacs

Depuis quelques semaines, je participe à un atelier animé par le calligraphe enlumineur Eric Montigny. L'année dernière, il nous avait initiés à la lettrine et à l'enluminure. Cette année, c'est Book of Kells, semi onciale irlandaise et entrelacs. Je partage aujourd'hui la méthode qu'il nous a enseignée pour réaliser des entrelacs.

Le quadrillage

Tout part d'un quadrillage. Pour s'éviter un travail fastidieux, et en attendant de trouver un générateur de quadrillages adéquat, le plus simple est d'utiliser une feuille quadrillée, sur laquelle on va tracer des diagonales. Je vais vous donner ici les mesures transmises par le Maître, mais j'imagine qu'on peut créer un quadrillage à la taille que l'on veut, du moment qu'on respecte les proportions. On part donc sur un quadrillage constitué de carrés de 2cm de côté. Sur les bords du quadrillage, on marque un repère à 0,5 cm de chaque côté de chaque carré. En partant de ces repères, on trace un deuxième quadrillage en diagonales.

Le quadrillage pour tracer des entrelacs
Chaque carré est marqué à 0,5 cm des bords


Le travail préliminaire

Une fois le quadrillage tracé ou imprimé, on va préparer le terrain pour les entrelacs. Il faut d'abord choisir la forme de son entrelacs. Rectangle, losange, croix, chemin, escalier, toutes les fantaisies sont permises et la méthode s'applique de la même façon. Le temps de se l'approprier, il est tout de même peut-être préférable de commencer avec une forme simple type carré ou rectangle. Dans chaque carré qui va composer notre forme, on va hachurer/colorier grossièrement chaque coin et le losange central. Une fois ce travail préliminaire effectué, on fait un repère à chaque intersection entre deux carrés : un repère oblique dans une direction sur les arêtes horizontales, et dans l'autre sens sur les arêtes verticales. Peu importe le sens, pourvu que le code reste le même pour toute la figure.


On hachure/grise/colorie chaque angle et losange central des carrés qui composent notre forme. Ici, une croix.
On trace un repère oblique à chaque intersection entre deux carrés.

Tracer son entrelacs

Pour créer l'entrelacs, on se sert de nos repères et on trace sans même avoir besoin de réfléchir. On commence par tracer deux traits (visualiser une route ou un chemin aide bien) autour de chaque petit repère oblique. Chaque trait doit faire la longueur de trois cases : une case avant le repère, une case le long du repère et une case après. On trace dans le sens du repère, pour chaque repère de la forme. Quand la base de l'entrelacs est tracée, on n'a plus qu'à le fermer en longeant les cases noires et les bords des carrés. On peut voir les cases noires comme des terre-pleins sur lesquels il ne faut surtout pas aller.

On trace un "chemin" autour de chaque repère oblique

Le chemin se trace dans le sens de la direction indiquée par le repère

On veille à ce que tous les repères horizontaux aillent dans le même sens, et les verticaux dans l'autre sens.

Pour "fermer" l'entrelacs, on part des chemins et on longe les cases grisées. On peut voir en bas que j'avais tourné trop tôt.


Décorer son entrelacs

Une fois mon entrelacs tracé, je l'ai reproduit par transparence sur un papier aquarelle, je l'ai peint, cerné et décoré de petits points. On peut le décorer de la façon qu'on veut, en gardant même les cases noires et en les coloriant d'une couleur contrastée pour mettre l'entrelacs en valeur. On peut choisir des courbes arrondies ou des tracés plus angulaires. Pour éviter d'avoir à gommer le quadrillage et les repères, le travail par transparence avec une table lumineuse est précieux. Le calque peut apporter le même résultat. Ce sera juste un petit peu plus laborieux.

L'entrelacs du quadrillage a été reporté par transparence sur un beau papier, puis coloré et décoré.


À vous de tracer de beaux entrelacs décoratifs !

mercredi 1 août 2018

Ductus de l'alphabet de style oriental

Suite à quelques publications sur mon groupe des calligraphes amateurs, plusieurs membres, séduits par l'alphabet dit de "style oriental", m'ont demandé où le trouver.

Citation faite pour l'exercice des Calligribouilles, qu'on a créées pour le groupe FB des Calligraphes Amateurs 

Petite session gribouillage et entraînement

Petite pensée pour mon groupe pendant mes exercices

Comme il me vient des fascicules de la collection Hachette, je ne pouvais pas le diffuser tel quel. Alors j'ai fait mon propre ductus maison pour le partager avec les copains

Télécharger le ductus

Vous pouvez télécharger gratuitement/voir le ductus au format PDF.

jeudi 14 septembre 2017

Un parchemin calligraphié : vieillir le papier


On trouve en ligne une foule de tutoriels sur la façon de vieillir le papier. Café, thé, papier froissé et enterré... Tous impliquent des préparatifs et des manipulations plus ou moins compliqués. Si, comme moi, vous n'avez pas 8 jours à attendre que votre papier vieillisse dans le terreau de votre jardin, que vous avez la patience d'un enfant de 5 ans à la veille de Noël et aucune envie de pulvériser 45 fois sur votre papier des mixtures différentes avec un temps de séchage entre chaque arrosage, voici la façon dont je procède pour obtenir en effet parchemin sans que ça me prenne la journée.

Un parchemin scellé

Vieillir son papier dans du café

Et oui, fallait y penser ! Sauf que j'ai la flemme de passer par les étapes de vaporisations multiples et variées. Alors je prends une plaque à pâtisserie, je pose ma feuille de papier et je verse un peu de café dessus. Je répartis avec un pinceau et je laisse sécher à plat pour obtenir des variations de teinte. 

Une couverture de manuscrit

Pour les 72 heures de Hens, le marathon créatif de Hens World sur le thème de la mythologie Hensienne, j'ai réalisé une couverture de grimoire ancien et mystérieux. Sur mon papier vieilli, j'ai tracé les symboles à la plume et à l'encre de chine et colorié les encadrés à l'aquarelle. J'avais d'abord travaillé sur les symboles des îles de Hens World, pour pouvoir les tracer à la façon d'une calligraphie. Pour le texte, j'ai opté pour un titre en onciale, pour le côté celte et druidique, mon île étant Wilwar, l'île du printemps et de la nature (Bretagne, mystère, toussa toussa), et un sous-titre en écriture gothique pour le côté défendu et dangereux (vampires, sang, malédiction, toussa toussa). Pourquoi la Fraktur ? Si on vous le demande, vous direz que c'est la seule que je sache (à peu près) calligraphier !


Mythologie Hensienne : le grimoire interdit

Un parchemin mystérieux

Sur le parchemin qui suit, j'ai calligraphié une phrase qu'on m'a demandée. J'ai choisi la copperplate et même si mon tracé est encore bien hésitant et très imparfait, le résultat est assez plaisant. J'ai ensuite brûlé le contour de la feuille, pour encore plus d'authenticité factice, puis j'ai enroulé le parchemin et j'y ai apposé un sceau.

Version scannée

Photo par une après-midi ensoleillée, avec mes pieds en option

jeudi 31 août 2017

[#The100DayProject 2017] #CopperplateEveryDay

Cette année, j'ai réussi à boucler #the100dayproject, même si j'ai fini un peu en retard. Mon thème était "copperplate everyday", avec un extrait de chanson chaque jour.

Vous pouvez retrouver les photos sur Instagram...

... ainsi que la playlist des chansons que j'ai utilisées



J'espère pouvoir faire prochainement une petite vidéo des 100 calligraphies, que je posterai ici également.

samedi 8 juillet 2017

Quand t'as pas de pipette

Quand t'as pas de pipette (ni de seringue) mais qu't'as des enfants (un seul suffit), ça peut sauver la vie quand, par exemple, on a besoin d'extraire quelques gouttes d'encre pour les mettre dans un godet ou pour les splasher sur une feuille. L'astuce du jour, c'est de recycler la pipette du sirop infantile. Fastoche !

Un flacon d'encre et une pipette de récup'

On fait comme avec le sirop

Magique, l'encre est aspirée dans la pipette à sirop, alors que c'est de l'encre et pas du sirop !

Au lieu de vider la pipette dans le gosier du gamin, on la vide dans un récipient prévu à cet effet

Attention ! Si on pousse trop vite, ça éclabousse !

La preuve en image

SPLASH !!!

Et si on repompe à vide, ça micro-splash les résidus o/
De l'eau...

De l'encre...

La vie

Qui nous sourit 

Y'a triche ! On voit la pipette !

J'avais un flacon de bleu avec pipette intégrée, et alors ?!

Même que j'écris à la pipette.
N'hésitez pas à partager vos trucs et astuces, vos trouvailles et même vos difficultés, le blog est fait pour ça ;)

dimanche 2 avril 2017

Un quilling calligraphié

Ça fait longtemps que je n'ai pas publié un article ici. Il faut dire que ça fait un moment que je n'ai plus assez de temps pour calligraphier, alors écrire sur la calligraphie, n'en parlons pas ! Entre notre déménagement et mon activité qui se développe, il me reste peu de temps pour mes projets personnels. Le déménagement est fini alors espérons que j'arrive à retrouver un peu de temps pour moi.

J'ai eu envie de présenter la réalisation d'une création, certes en quilling, mais basée sur la calligraphie d'un prénom. Ce projet m'a, lui aussi, plutôt occupée en début d'année et je lui ai consacré pas mal de soirées.

Étape 1 : calligraphie du prénom


J'utilise un crayon double (deux crayons attachés ensemble avec un élastique), outil sur lequel je reviendrai certainement, pour peu que j'en ai le temps. J'ai opté pour un alphabet de style oriental, qui m'a semblé approprié pour ce genre de projet.


Étape 2 : mise en relief de la calligraphie


Je pose ma calligraphie sur la feuille qui servira de support au tableau, ici une feuille blanche un peu cartonnée, et, avec un outil à embosser, je marque le papier avec la forme des lettres. Je retire la feuille calligraphiée et sur les rainures laissées sur la feuille vierge, avec l'outil à quilling, je dépose la colle, puis je dispose les bandelettes de papier, préalablement découpées à la bonne taille, dans les rigoles.

L'embossage 

On voit rien mais il y a quelque chose :D 
L'encollage



La mise en relief


Étape 3 : le remplissage des lettres en quilling


Je transforme des bandelettes de papier en sorte de vagues et je les utilise pour remplir les lettres. Ça donne un joli effet brodé, presque comme de la dentelle. Ça ressemble un peu à de la lingerie, je trouve.

Le remplisssage




Phase 3 : la décoration en quilling


Une fois les lettres terminées, je décore avec quelques éléments faits en quilling, puis je réalise le fond en remplissant de spirales de papier.







J'ai réalisé ce tableau pour offrir en cadeau d'anniversaire. À cette occasion, on m'avait également demandé de réaliser la maquette du menu, dont voici la couverture. J'ai égaré ou oublié de photographier le reste. Pour les curieux, il y avait quelques phrases de remerciement en chancelière en petit format, et le menu était fait en traitement de texte.


mercredi 1 février 2017

Un cadeau pour Infinite-RPG

Quand Moodytryme a proposé aux rédacteurs d'Infinite-RPG, dont je fais partie, de faire un petit quelque chose pour l'anniversaire de la plateforme, j'ai tout de suite su que ce serait une calligraphie, car elle en est friande et s'est toujours montrée sensible à mes "créations". Quand elle a dit préférer un support vidéo, je ne me voyais pas chanter Happy Birthday en tenant niaisement ma calligraphie (si si, j'aurais été niaise, promis. Et comme je déteste ça...).

Alors j'ai fait de la place dans la mémoire de mon téléphone, j'ai improvisé un trépied avec un porte-tasses à café désœuvré, la faute à moi qui suis maladroite, et j'ai filmé chaque étape de la réalisation de mon oeuvre. C'était un défi intéressant à relever et une belle occasion à saisir.

Une fois la calligraphie terminée, j'ai bidouillé un montage, coupé les passages trop longs et trop chiants, accéléré le moment où je calligraphie (ce qui donne une impression de maîtrise et d'assurance bien loin de la réalité) et j'ai posté ça sur Youtube et Instagram. Voici le résultat :




Depuis, j'ai envoyé la calligraphie à Moodytryme. Elle trône à présent fièrement sur son mur d'inspiration !

Moodytryme exhibe mon oeuvre